Une histoire de l’intrication quantique

Une histoire de l’intrication quantique

L’intrication quantique est un phénomène qui lie intimement les propriétés de deux particules, quelle que soit la distance qui les sépare. Alain Aspect réalisa à l’Institut d’Optique une expérience démontrant la réalité physique de l’intrication quantique sur des particules de lumière – des photons.

Hybrider la lumière et la matière

Hybrider la lumière et la matière

Les polaritons sont des particules étonnantes, issues du couplage entre un signal électrique et une onde lumineuse. Elizabeth Boer-Duchemin, enseignante-chercheuse à l’Institut des Sciences Moléculaires d’Orsay, a développé une nouvelle technique pour étudier ces particules hybrides.

Mémoriser les photons

Mémoriser les photons

Comment stocker ces qubits dans leurs états de superposition? Dans ce nouvel épisode de MANIP, découvrez comment Thierry Chanelière, chercheur au laboratoire Aimé Cotton, est parvenu à stocker des particules de lumière (photons) à l’intérieur de cristaux luminescents.

Refroidir les atomes

Refroidir les atomes

A des températures proches du zéro absolu, la matière présente des effets quantiques étonnants, à l’image de la supraconductivité. Ces phénomènes encore mal compris sont liés aux interactions entre les atomes, qui lorsqu’ils sont suffisamment froids se comportent comme des ondes.

Chronométrer les ribosomes

Chronométrer les ribosomes

Les ribosomes, véritables machines moléculaires, sont capables de lire l’ADN afin de fabriquer les protéines indispensables au bon fonctionnement de notre organisme. Etudier le mode d’action des ribosomes est un enjeu majeur de la recherche en biologie.

Projet « Acquisition d’une caméra pour équiper le microscope Titan E-TEM »

Projet « Acquisition d’une caméra pour équiper le microscope Titan E-TEM »

Le microscope Nanomax, équipé d’une caméra ultra-sensible et ultra-rapide, permet l’étude de la croissance de nanostructures in-situ comme des nano-objets à structure organique ou des nanostructures hybrides de type MOF (Metal-Organic Framework).

Projet « Matériaux poreux bidimensionnels fonctionnels »

Projet « Matériaux poreux bidimensionnels fonctionnels »

Nos équipes élaborent des matériaux bidimensionnels poreux qui possèdent des propriétés magnétiques et conductrices. Ces matériaux peuvent servir dans certains capteurs de très petite taille et d’une sensibilité extrême.